Où est « l’Etat de droit » ?

????????

Michel Piron est Député du Maine et Loire.

Il est co-fondateur du Think tank Fontevraud et à ce titre membre de son comité d’orientation.

 

Article publié sur le Blog www.michelpiron.fr le 3 novembre 2014

 

Quand, autour du barrage de Sivens ou de l’aéroport de Notre Dame des Landes,    des minorités imposent leur refus à des majorités élues ; quand,  instrumentalisant la mort d’un jeune pris dans leur réseau de violences, des « militants » interrompent et  bloquent  des projets élaborés, décidés et votés par de larges majorités d’élus locaux, départementaux, régionaux…,  où est « l’Etat de droit » ?

Où en est la démocratie quand on met sur le même pied le point de vue de manifestants, qui ne représentent qu’eux-mêmes et celui d’élus du suffrage universel qui représentent leurs concitoyens ? Qui détient la légitimité pour choisir et décider entre le refus selon la rue et le projet selon la loi ?

Quand, année après année, on s’habitue à ce que la voix mesurée des majorités soit de plus en plus  couverte par celle,  bruyante voire violente, de minorités et qu’on renonce à tout projet qui n’aurait pas l’aval de tous ceux  qui n’en veulent aucun, ne reste-t-il qu’à constater l’affaissement de l’Etat  et l’impuissance des gouvernants ?…

Ce serait inacceptable, car  le droit des minorités à s’exprimer ne saurait remplacer celui des majorités à décider.

 

Michel PIRON

Député de Maine et Loire