« L’enseignement moral et civique » : vain projet ou ambition légitime ? // par Pierre Khan

???????????????????

 

Pierre Kahn est Philosophe  professeur des universités en sciences de l’éducation à l’université de Caen Basse-Normandie. Il a coordonné le groupe d’experts chargé auprès du Conseil supérieur des Programmes de travailler sur le nouvel « enseignement moral et civique » à l’école.

 

Il interviendra au sein de la table-ronde « La République française est-elle prête à changer ? » lors de notre colloque du vendredi 5 juin à Fontevraud.

 

Il publiera en juin prochain un article dans la revue Carrefours de l’éducation, par lequel il revient sur la mission qu’il a coordonnée au sein du groupe d’experts missionné par le Conseil supérieur des programmes (CSP), visant à faire des propositions sur le nouvel « enseignement moral et civique » (EMC) inscrit dans la loi de refondation de l’école de 2013 et prévu pour la rentrée 2015.

Au travers de cet article, Pierre Kahn se saisit d’une interrogation : « (…) un enseignement moral a-t-il lieu d’être à l’école, a fortiori, comme l’a également voulu Peillon, du CP à la terminale ? Si j’ai accepté la tâche confiée par le CSP, c’est bien entendu qu’il me semble que oui. Appelant de ses vœux l’exposition à la discussion critique, le présent article a pour ambition d’expliquer pourquoi je crois cet enseignement à la fois souhaitable et possible, et quelles sont les conditions qui à mes yeux en déterminent le sens, le contenu et la forme. ».
Un sujet qui fera partie des thèmes de réflexion qui seront abordés tout au long de la journée du 5 juin…

« L’enseignement moral et civique » : vain projet ou ambition légitime  ? par Pierre Kahn

L’enseignement moral et civique vain projet ou ambition légitime Kahn